La Compagnie Nama

Créée à Bamako en 2010 sous l’impulsion de Yacouba Magassouba, la Compagnie Nama est née du désir de quatre amis marionnettistes de faire la promotion d’un théâtre de marionnettes inspiré du sogo bò, mais aussi d’approfondir ensemble leur recherche artistique.

La compagnie porte le nom du masque Nama afin de rendre hommage à la tradition bamana et malinké de laquelle est issu Yacouba Magassouba. Ce dernier, originaire du village de Danga dans le sud du Mali, fut responsable de ce masque qui appartient à l’une des société traditionnelle d’initiation secrète régissant la vie des Bamanas et des Malinkés. Le culte du Nama traitait entre autres des questions relatives au bien et au mal et de la vie en société telles que le mariage, la fécondité, les bonnes récoltes.

Chaque grande manifestation publique était marquée par la présence / sortie des masques sacrés du Nama et des objets de cultes associés, auxquels on offrait des sacrifices afin d’obtenir la prospérité, la naissance, la santé…